top of page
NOHA-NOTAIRES.png
  • NOHA

Satisfait de votre collaborateur ? Dites-le lui !

Avez vous déjà remarqué qu’il est beaucoup plus évident de relever les erreurs que font vos collaborateurs plutôt que de les féliciter pour un dossier bien géré ? Pourtant, dans le notariat, une des principales raisons qui pousse les collaborateurs à démissionner est le manque de reconnaissance pour leur travail. Il est donc largement temps que les choses changent et que les collaborateurs se sentent enfin valorisés dans les études !



D’où vient cette mauvaise manie de ne pas féliciter les collaborateurs ?


Rassurez-vous, il n’y a pas que dans le notariat que les managers ont du mal à montrer leur gratitude. D’après le baromètre Odoxa-Dentsu Aegis Network de 2018, seul un salarié sur deux estime que son travail est reconnu à sa juste valeur, et seulement 11 % des salariés estiment recevoir les feed-back positifs et la reconnaissance qu’ils méritent « lorsqu’ils font du bon travail ». Mais dans le monde du notariat où les collaborateurs sont constamment confrontés à des clients qui vivent des moments importants de leur vie, tout en devant faire face à une charge de travail, un niveau de stress et des délais à respecter considérables, l’absence de reconnaissance passe mal - voire très mal.


Il est certain que la culture française ne valorise pas les félicitations. La crainte de tomber dans la démagogie est bien ancrée. De même, il est souvent craint de tomber dans une forme de flatterie non constructive. Il faut aussi ajouter que lorsqu’on est débordés par une masse de travail importante, il est très aisé d’oublier de valoriser ses collaborateurs, ou de considérer que le bon travail est en soi « normal » et ne nécessite pas de félicitations. Louise*, jeune notaire stagiaire en a fait les frais : « Dans mon ancienne étude, nous avons dû soulever le fait que c’était un véritable problème de ne jamais être félicité pour que les choses changent finalement. ». Enfin, ce type de management est reproduit dans les études notariales depuis des dizaines d’années. Il est humain de reproduire le management qu’on a connu en début de carrière alors même qu’on en a souffert des années auparavant.

Pourtant, il a été démontré de nombreux avantages à exprimer sa gratitude à ses collaborateurs !


Le besoin de reconnaissance est inhérent à la condition humaine. Les marques de reconnaissance, qu’il s’agisse d’une félicitation, d’un merci ou d’un compliment, ont des conséquences directes sur les individus : création de dopamine - l’une des hormones du bonheur- et renforcement du sentiment de construction sociale. En clair, la reconnaissance rend heureux dans un groupe. Souvenez-vous des franches félicitations que vous avez reçu en début de carrière et de l’effet qu’elles ont eu sur votre motivation au travail !


D’ailleurs, d’après une récente étude, les trois leviers principaux du bonheur des salariés sont le sentiment d’accomplissement, le sentiment de fierté et le sentiment d’être traité équitablement au travail.

Un collaborateur heureux, qui se sent valorisé dans son travail est plus impliqué et plus productif. En effet, la reconnaissance suite à un travail bien effectué est le facteur qui a le plus d’impact sur l’engagement des employés (source). Les collaborateurs qui se sentent reconnus dans leur travail sont donc plus performants. Une étude de l’université de Warwick a comparé les performances entre des salariés heureux et des salariés qui ne s’estiment pas heureux dans leur travail. Le résultat est sans appel : ils seraient 12 % plus performants lorsqu’ils sont heureux dans leur travail ! Une petite habitude à prendre pour une grande rentabilité, non ?


Au delà de l’aspect productif, des salariés qui se sentent reconnus dans leur travail sont des salariés qui auront tendance à rester dans l’étude. Sidonie*, notaire assistante dans une grande étude parisienne depuis quelques années, reconnait sa chance de travailler dans une étude qui cherche à développer une culture d’entreprise bienveillante : « À chaque fin de dossier, j’ai au moins un « merci » ou un « bravo ». J’ai également de vrais encouragements lorsque mes managers voient de réels progrès dans mon travail. C’est un vrai bonheur ! ». Pour elle, les occasions d’être félicitées sont plurielles : « En fin de dossier, pendant l’entretien annuel, en période de surcharge de travail, à la fin de l’été également ».

Alors pour faire en sorte que vos talents ne prennent pas la fuite, mais également pour recruter plus facilement - dans le petit monde du notariat, tout se sait - il semble aujourd’hui primordial de prendre le temps de remercier les collaborateurs. Être reconnu comme un bon manager vous permettra d’améliorer votre image et de simplifier les recrutements tout en travaillant dans une meilleure ambiance.

Quelques bonnes idées pour féliciter vos collaborateurs :


En fonction de la taille de votre étude, de vos moyens et de votre disponibilité, toutes les options ne sont pas envisageables. Gardez à l’esprit que le plus important est de faire l’effort de féliciter vos collaborateurs dans des situations où vous ne le faisiez pas auparavant. Voici quelques exemples pour célébrer leurs réussites et pour enfin les rendre fiers du travail accompli :


  • Transmettez leurs les commentaires et retours positifs que les clients vous ont fait sur eux et sur leur travail.


  • N’hésitez pas à les féliciter oralement devant toute l’équipe, ou devant les clients.

Pour Louise, ce qui fait le plus plaisir, ce sont les félicitations orales, et encore plus devant les clients. Selon elle « pour motiver les troupes, rien de mieux que de dire lorsque quelque chose est positif. A l’inverse, il y a forcément une démotivation lorsque seul le négatif est souligné. »


  • Si vous en avez une, utilisez la newsletter de l’étude pour souligner des réussites notables.


  • Personnalisez les messages de remerciement que vous adressez par écrit.


  • Offrez un cadeau (il peut s’agir aussi bien de pâtisseries que de places pour Disneyland Paris !) en fonction des réussites que vous souhaitez valoriser.


  • Organisez des déjeuners ou dîners d’équipe pour vous retrouver.


  • Interrogez vos collaborateurs sur les compétences qu’ils cherchent à améliorer dans leur travail quotidien et offrez leur une formation en leur expliquant que vous êtes satisfait de leur travail et que vous souhaitez leur donner des outils pour exceller de la même manière dans d’autres matières.


  • Lancez-vous dans les activités de team building pour valider le travail d’une équipe.


  • En panne d’inspiration ? Il vous reste toujours les classiques qui font plaisir en fonction de votre degré de satisfaction : prime, augmentation de salaire ou encore promotion.


gif

Vous n’avez désormais plus d’excuse pour ne pas récompenser un membre de votre équipe qui vous a récemment épaté, qui se surpasse, qui est engagé et impliqué dans son travail. Il vous revient simplement de trouver le bon équilibre pour que la jalousie ne s’immisce pas dans votre équipe.


* Les prénoms ont été modifiés.

0 commentaire

La newsletter de Noha

Abonnez-vous à la newsletter et recevez l'article de la semaine en avant-première !

 C'est bien noté ! Merci de vous être abonné.

bottom of page