top of page
NOHA-NOTAIRES.png
  • NOHA

Quiz de l’été : Arrivez-vous à déconnecter du notariat pendant vos vacances ?

Le mois d’août est là, vous pouvez presque sentir le sable sous vos orteils… Pour beaucoup d’entre vous, c’est (enfin) les vacances. Mais arrivez-vous vraiment à déconnecter du notariat lors de ces repos bien mérités ? Jusqu’à quel point êtes-vous accro à votre boulot ? Découvrez-le avec notre quiz de l’été !


Le plus important pour vous avant de partir en vacances, c’est :


A. Écrire un mail automatique sympa indiquant que vous êtes en vacances.

B. Vous assurer que ceux qui restent ont bien votre numéro perso, qu’ils sont au courant des points de vigilance sur chaque dossier et surtout qu’ils n’hésitent pas à vous appeler en cas de problème, hein !

C. Préparer votre valise, acheter le guide de voyage, repérer les petits restaurants à faire. Nota-quoi ? Vous êtes déjà en vacances dans votre tête.

Vous venez d’arriver sur votre lieu de vacances, votre premier réflexe c’est :


A. Vérifier si vous avez une bonne connexion au wifi et du réseau. On ne sait jamais.

B. Vérifier que vous avez bien pris votre ordinateur portable pour finir de rédiger deux-trois actes.

C. Mettre votre portable en mode avion.



Samedi soir, minuit. Votre phrase fétiche :


A. « Jamais je ne retourne au travail ! »

B. « Est-ce que j’ai bien prorogé l’état hypothécaire du dossier de Madame Machin ? »

C. « Shots ? »



La durée idéale pour vraiment profiter des vacances c’est :


A. Deux semaines, de quoi bronzer et décompresser sans que trop de délais de prorogation ne soient passés.

B. Quelques jours, maximum une semaine. Sinon après les clients vont paniquer, et le travail, c’est la santé !

C. Trois semaines, voire plus. De toute manière, en août, toutes les banques sont fermées alors bon… Les signatures, elles attendront.



C'est l'heure du petit-déjeuner ! Au menu, c'est plutôt :


A. Un café, un croissant et un petit tour sur LinkedIn, comme tous les matins.

B. Thé, tartines et lecture des actualités notariales.

C. Jus de fruit et muesli en lisant ce roman que vous n'avez jamais eu le temps de lire.



Le travail en vacances, vous y pensez :


A. De temps à autre, mais surtout quelques jours avant de revenir au bureau.

B. Constamment. Et d’ailleurs, vous ne faites pas qu’y penser : vous travaillez plusieurs heures par jours.

C. Jamais. Les vacances, c’est sacré. Et puis, vous faites parfaitement confiance à vos collègues / salariés pour gérer l’étude.



Veille de reprise, vous :


A. Commencez à hyperventiler en imaginant la tonne de mails qui vous attend dans votre boite mail.

B. Prenez le taureau par les cornes et décidez de checker tous vos mails dans la soirée. Histoire de savoir à quoi vous attendre le lendemain …

C. Profitez jusqu’au bout de vos congés, vous ne savez pas quand seront les prochains !




Vous avez une majorité de "A." : Vous déconnectez... moyennement


Pour vous, les vacances riment avec détente, mais le notariat n’est jamais très loin dans votre esprit. Vous organisez bien votre départ, mais vous angoissez quand même beaucoup avant la reprise. Vous refusez que le notariat prenne toute la place dans votre vie - et c’est tant mieux - mais c’est difficile pour vous de vous fixer des limites. Alors vous essayez tant bien que mal de modérer vos pulsions de notariat-addict. Allez, encore un petit effort et vous pourrez vraiment décrocher !

Vous avez une majorité de Oui : Le roi/ la reine de la déconnexion.



Vous avez une majorité de "B." : Le notariat, c’est toute votre vie.


C’est un euphémisme que de dire que vous vivez pour votre travail. Avec vous, le notariat ne prend pas de vacances. Non seulement vos dossiers occupent votre esprit, mais en plus, vous avez la sensation d’abandonner vos clients. Derrière ce que vous estimez être du professionnalisme, il se cache en réalité un vrai problème de dépendance ! Bien sûr, on a envie de vous conseiller de profiter de vos vacances en vous occupant l’esprit et en profitant de vos proches, mais quelque chose nous dit qu’il va vous falloir plus que des grosses journées bien remplies. Alors, allez-y petit à petit : désynchroniser vos mails pendant quelques heures, ou assignez-vous une plage horaire courte pour travailler. Toutes les études le prouvent : sans travail à gérer, l’esprit se repose mieux. C’est le meilleur moyen de revenir plus performant.

Vous avez une majorité de "C." : Le roi / la reine de la déconnexion.

Pour vous, les vacances sont tout simplement votre exutoire. Une fois fermée la porte de l’étude, le notariat devient un mot tabou. Votre téléphone, votre ordinateur ou tout ce qui pourrait vous rappeler votre travail ne sont d’ailleurs pas de la partie quand on parle de vacances. Résultat, vous savez pleinement déconnecter. Attention toutefois à bien négocier la reprise qui peut être brutale pour vous !



Suivez Noha Notaires sur Instagram et sur Facebook, et abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir chaque semaine notre nouvel article en avant-première !



0 commentaire

La newsletter de Noha

Abonnez-vous à la newsletter et recevez l'article de la semaine en avant-première !

 C'est bien noté ! Merci de vous être abonné.

bottom of page