top of page
NOHA-NOTAIRES.png
  • NOHA

Comment devenir un notaire influent sur LinkedIn ?

Guide à destination des notaires souhaitant se lancer dans le LinkedIn Game.



On ne présente plus LinkedIn, le leader mondial incontesté des réseaux sociaux professionnels. Depuis plusieurs années, il permet aux professionnels du monde entier de se connecter les uns aux autres et de gagner en visibilité.

C’est un outil très puissant qui permet de se créer un réseau professionnel efficacement. En quelques mois, alors que je n’avais pratiquement rien posté sur mon compte personnel, j’ai atteint le top 2 des utilisateurs LinkedIn les plus influents dans le secteur du notariat (selon le Social Selling Index de LinkedIn).



Comment ?

En rencontrant des experts du Growth Hacking, en testant par moi-même, en me renseignant sur le fonctionnement de l’algorithme de LinkedIn,…

Les notaires sont de plus en plus nombreux sur cette plateforme, mais ils sont peu à s’y distinguer véritablement. Selon le dernier guide de communication du Conseil Supérieur du Notariat, la publicité personnelle des notaires est interdite. En revanche, est autorisée la communication sur internet et sur les réseaux sociaux, à condition qu’il s’agisse d’informations et non de promotion ou de sollicitations personnalisées.

Etre un notaire influent sur LinkedIn vous permettrait de promouvoir votre profession tout en gagnant en visibilité et en crédibilité sur les sujets qui vous animent. Alors voici un guide pratique pour vous aider à gagner du temps dans votre mission de conquête de LinkedIn.



Le fonctionnement de l’algorithme de LinkedIn


LinkedIn, comme tous les réseaux sociaux, cherche à rentabiliser les espaces publicitaires sur sa plateforme en augmentant le temps que passent les utilisateurs sur leur fil d’actualité. L’algorithme de LinkedIn préfère donc les posts longs qui vont inciter les utilisateurs à rester plus longtemps sur la plateforme. A l’inverse, il n’apprécie pas les liens externes vers d’autres sites et donnera donc beaucoup moins de visibilité à ces posts.

Les nouveaux posts publiés sont notés par l’algorithme durant une courte période - environ une heure après leur publication. C’est dans cette période que les posts doivent être les plus performants, c’est à dire susciter le plus d’engagement pour pouvoir ensuite être largement visibles. Les profils personnels sont toujours plus efficaces qu’une page d’entreprise. En effet, il est très difficile de développer une page entreprise, à moins d’être une très grosse entreprise, car les gens préfèrent se connecter avec le notaire en tant que personne, et pas avec une étude. De plus, les profils personnels offrent plus de possibilités pour interagir avec les utilisateurs.

Devenir influent sur LinkedIn demande de la patience. Au départ, seul votre premier cercle de proches aura accès à vos posts sur son fil d’actualité. Il faut compter plusieurs semaines, et environ plus d’une vingtaine de posts pour voir de vrais résultats et véritablement fédérer une communauté.

Fédérer sa communauté


Il faut garder en tête que LinkedIn est avant tout un réseau social qui permet de rassembler une communauté autour d’une même vision, ou de valeurs fortes. Avant de créer une communauté, il est nécessaire de configurer un profil complet :


☞ Mettez une photo professionnelle.

Il s’agit d’une des seules manières d’humaniser votre compte linkedIn.

☞ Créez une photo d’arrière-plan.

Idéalement, reprenez la charte graphique de votre étude, son slogan,…

☞ Renseignez bien votre titre de profil.

Le titre du profil apparait immédiatement à côté de votre nom, contrairement au poste actuel. N’hésitez pas à indiquer votre élément différenciant, votre spécialité,…

☞ Configurez votre profil en public.

Cette fonctionnalité permet à tous les internautes de trouver votre profil, même s’ils ne sont pas membres de LinkedIn. C’est un bon moyen de booster votre visibilité sur les moteurs de recherche.

Pour créer la communauté que vous souhaitez atteindre avec votre profil, il convient de respecter quelques principes :

☞ Définissez au préalable les valeurs que vous souhaitez mettre en avant.

C’est en étant singulier, clivant même parfois, que vous rassemblerez des gens autour de vous.

☞ Publiez à fréquence régulière, sur un thème que vous aurez préalablement défini.

Il est parfois plus aisé de préparer au préalable des posts à publier chaque semaine.

☞ N’hésitez pas à commenter des publications.

Commenter des publications permet de démontrer votre expertise et la plus-value que vous pouvez apporter aux utilisateurs de LinkedIn, en plus de vous faire connaitre.

Créer du contenu qualitatif et engageant


Pour devenir une star de LinkedIn, il n’y a pas de secret. Il faut créer du contenu de qualité qui vous distinguera des autres notaires :

☞ Apportez une véritable plus-value à vos lecteurs.

Il peut s’agir d’un contenu utile, inspirant, pédagogique, ou encore divertissant.

☞ N’ayez pas peur d’être clivant

Vos posts ne plairont jamais à tout le monde, alors n’hésitez pas à être singulier dès le départ. Cela vous permettra d’attirer de nouvelles personnes autour de vous, et de repoussez celles qui n’adhéreront de toute manière pas à votre vision.

☞ Commencez toujours vos posts avec une première phrase accrocheuse.

Les premières lignes doivent susciter un intérêt suffisant pour que le lecteur clique sur « voir plus ».

☞ Evitez d’être trop formel.

Même si votre qualité de notaire vous impose une certaine retenue, ce réseau social est l’occasion de vous montrer plus proche des gens. Ecrivez donc comme vous parlez.

☞ Identifiez bien à qui vous souhaitez vous adresser.

À vos clients ? À des confrères ? Il faut que ce soit explicite dans votre post, et que vos lecteurs se sentent concernés.

☞ N’hésitez pas à compléter votre post avec un contenu visuel

L’algorithme aime beaucoup le contenu visuel : les illustrations, et surtout les vidéos. Pour faire des visuels qui attireront l’attention, vous pouvez utiliser l’outil Canva.


LinkedIn mesure l’engagement sur les posts afin de déterminer s’il doit les rendre plus visibles, ou non. Pour créer de l’engagement, il existe quelques astuces très faciles à mettre en oeuvre :


☞ Terminez votre post en posant une question, ou en ouvrant un débat, de manière à inciter vos lecteurs à commenter.

☞ Proposez un autre contenu en commentaire : le lien vers un article que vous avez évoqué par exemple.

☞ Publiez du contenu que vos lecteurs auront envie de repartager : informations inédites, conseil gratuit,…

☞ Déterminez la meilleure heure pour publier et toucher votre audience.

Le meilleur moment pour publier est un sujet complexe car il dépend énormément de l’audience que vous souhaitez toucher. D’après HubSpot, il n’existe pas de jour ni d’horaire idéal, même si d’après plusieurs études il s'avère que les meilleurs moments pour publier sur LinkedIn seraient du mardi au jeudi de 7h à 8h, à midi et de 17h à 18h. Essayez donc de publier à différents moments pour déterminer lorsque vous touchez le plus votre audience.

☞ Utilisez des hashtags. Les hashtags permettent aux utilisateurs de trouver plus facilement votre post s’ils font une recherche par hashtags. En revanche, privilégiez une petite sélection à la fin de votre post plutôt que des hashtags dans le texte qui ont tendance à couper la fluidité de la lecture.

☞ Mettez en avant vos posts les plus remarqués.

L’outil « Sélection de contenus » permet de mettre en avant sur votre profil les posts que vous choisissez. Vous pouvez ainsi sélectionner les posts qui ont rencontré le plus de succès, ou ceux qui vous représentent le plus. Ils seront visibles directement par tous les utilisateurs qui visitent votre profil.

Vous êtes désormais prêts pour vous lancer dans le « LinkedIn game ». D’ailleurs, si vous souhaitez découvrir votre « note » LinkedIn, cliquez ici pour avoir accès à votre LinkedIn Social Selling Index

N’hésitez pas à commenter si vous avez d’autres astuces !


0 commentaire

La newsletter de Noha

Abonnez-vous à la newsletter et recevez l'article de la semaine en avant-première !

 C'est bien noté ! Merci de vous être abonné.

bottom of page